Mesurez votre Gestion de projetLa gestion de projet est une démarche visant à organiser de bout en bout le bon déroulement d’un projet. D’accord…mais comment faire exactement ?

Contrairement aux opérations, qui sont des processus répétitifs, l’essence d’un projet est d’être innovant et unique. Celui-ci consiste en un ensemble d’activités et d’actions entreprises dans le but de répondre à un besoin défini, dans des délais fixés et dans un budget fixé.

idée

« Je viens d’avoir une incroyable idée, je veux la concrétiser ! »

 

La gestion de projet consiste entre autres à :

  • planifier le projet dans le temps,

  • chiffrer et suivre le budget,

  • maîtriser et piloter les risques,

  • atteindre le niveau de qualité souhaité,

  • faire intervenir de nombreux partenaires.

 

La gestion de projet est une action définie dans le temps, qui mobilise des ressources identifiées (humaines, matérielles, équipements, matières premières, informationnelles et financières) et fait donc l’objet d’une budgétisation.

 

« Comment dois-je m’organiser pour concrétiser mon idée au mieux dans un temps et un budget alloué ? »

Money

On peut distinguer différents types de projets:

  • des projets-ouvrage dont le résultat est unique (un pont, un logiciel),
  • des projets-produit (un nouveau modèle de voiture, une nouvelle boisson)
  • des projets opérationnels (rationalisation interne d’une usine, modification d’une stratégie d’entreprise, réorganisation d’un magasin)

Tout projet a un objectif bien précis, qui combine cinq aspects :

  • Fonctionnel : réponse à un besoin

  • Technique : respect des contraintes de mise en œuvre

  • Organisationnel : respect d’un mode de fonctionnement (rôles, fonctions, culture, résistance au changement) de la structure cible

  • Temporel : respect des échéances (planning)

  • Financier : respect du budget

Webmarketing

Ou : SMARTE (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste (Respect des ressources), Temporel, Éthique)

Un projet se doit d’avoir des objectifs précis et mesurables. Il doit suivre différentes phases au terme desquelles des points de contrôle doivent être définis. La réussite de chaque point de contrôle permet le suivi du projet et le contrôle des objectifs de coûts et de délai, ce qui définit le terme de « Gestion de projet »…

Le fait de découper un projet en phases ou sous-projets permet d’obtenir des sous-ensembles plus facilement maîtrisables. C’est essentiel à la conduite du projet et donc à son bon aboutissement et à sa réussite.

Le découpage du projet permet également de procéder plus facilement à sa planification.

Il existe plusieurs styles de découpages/démarches : en 5 phases, de jalonnement, de cycle en V, de découpage en tâches, de découpage en activités WBS (Work Breakdown Structure), par motif de conception…

N’hésitez pas à aller sur la page Sources des articles pour en savoir plus, et à lire cet article très complet sur la gestion de projet.

Les étapes de validation qui jalonnent les phases du projet permettent de déceler les non conformités au plus tôt et de s’adapter aux nouvelles contraintes dues aux aléas non prévus initialement.

 

sablier

La maîtrise du temps alloué à chaque tâche est primordiale et l’analyse des risques est indispensable pour une bonne gestion de projet.

 

 

 

En effet, au lancement du projet il existe beaucoup d’incertitudes, dans la mesure où les caractéristiques ne sont pas encore formalisées. Cela représente autant de risques pour le projet, qu’il faut essayer d’identifier afin de les anticiper. De cette manière, des moyens doivent être prévus d’une part pour prévenir l’apparition de ces risques mais également pour les corriger le cas échéant

Les étapes principales de la gestion de projet :

  1. Etude préliminaire

  2. Initialisation

  3. Etude détaillée

  4. Recherche

  5. Réalisation

  6. Analyse

  7. Déploiement

  8. Suivi

  9. PPR (post-project review)

Les logiciels de gestion de projet :

L’objectif des logiciels de gestion de projet est de faciliter le travail ! Leur moyen pour ce faire est généralement d’automatiser des tâches de sauvegarde et/ou de la gestion du temps. Par exemple, les systèmes de gestion de versions, ou les systèmes de gestion de configuration enregistrent différents états d’un projet et gardent une trace de la date de modification.

Une part importante des logiciels de gestion de projet s’occupent de la planification des projets, c’est-à-dire de l’ordonnancement de tâches en vue de leur réalisation future.

Certains logiciels de gestion de projet s’attachent au suivi des résultats, afin d’identifier en amont les risques de dérapages (dépassement de budget, de délais…), de manière à sécuriser les projets.

Les méthodes utilisées sont principalement:

  • Le suivi opérationnel (à l’aide d’un tableau de bord permettant de comparer l’avancement réel du projet par rapport aux prévisions);
  • Des outils permettant de « zoomer » pour approfondir l’analyse des données;
  • L’automatisation des reporting, disponibles en temps réel;
  • Le partage de l’information entre les collaborateurs, permettant une meilleure synchronisation des acteurs.

Allez sur Wikipedia pour avoir une liste non exhaustive de logiciels, dont une très grande partie en accès libre ou sur ce site spécialisé en logiciels de gestion de projets.

Commentez: quel est le meilleur logiciel de gestion de projets à votre avis?

Taggé sur :                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *